Wielki Wschód Rzeczypospolitej Polskiej, pieczęć główna

Grand Orient de la République de Pologne

Site officiel de l’Obédience

Liberté – Egalité – Fraternité

flaga polska flaga francuska
Wielki Wschód Rzeczypospolitej Polskiej, pieczęć główna

Grand Orient
de la République de Pologne

Liberté – Egalité – Fraternité

flaga polska flaga francuska
flaga polska flaga francuska menu rozwijalne
Wielki Wschód Rzeczypospolitej Polskiej, pieczęć główna

Grand Orient
de la République de Pologne

[Franc-maçonnerie et religions]

Cette section traite des rapports entre franc-maçonnerie et religion(s)

La franc-maçonnerie – et en particulier son courant libéral (appelé parfois « adogmatique ») – ne s’occupe point de questions à caractère religieux. Il est à souligner que le « Grand Architecte de l’Univers » à la gloire duquel travaille une partie de nos loges n’est pas une notion religieuse mais un symbole. L’interprétation de ce symbole est l’affaire individuelle de chacun de nos membres (il faut néanmoins savoir qu’il y a des obédiences – en particulier anglo-saxonnes – qui exigent de ses membres la croyance en Dieu ou même – comme la franc-maçonnerie suédoise – l’adhésion à la religion chrétienne). Du point de vue maçonnique, il n’existe aucune contradiction entre le fait d’être chrétien et celui d’être franc-maçon. En particulier, aucune des valeurs maçonniques n’est en contradiction avec ces mots du Christ : Le premier [commandement], c'est : Ecoute Israël : le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est un. Et tu aimeras donc le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit, et de toute ta force. Le second [commandement] est celui-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. Plusieurs entités chrétiennes (en particulier protestantes) regardent la franc-maçonnerie avec bienveillance. La réserve – ou même l’hostilité – de l’Eglise catholique vis-à-vis de la franc-maçonnerie est un cas particulier qui peut être partiellement expliqué par l’histoire mouvementée du continent européen et notamment par l’engagement de certains maçons dans la lutte contre le système féodal et ses vestiges, dont le pouvoir temporel de l’Eglise. Il convient toutefois de rappeler que l’interdiction d’appartenance à la franc-maçonnerie ne figure plus dans le droit canonique en vigueur. Le canon 1374 du Code de droit canonique de 1983 stipule : « Qui s'inscrit à une association qui conspire contre l'Église sera puni d'une juste peine; mais celui qui y joue un rôle actif ou qui la dirige sera puni d'interdit ». Or, la franc-maçonnerie ne se donne point pour but de « conspirer contre l’Eglise ». Si donc certains ecclésiastiques interdisent toujours aux catholiques d’appartenir à la franc-maçonnerie ce n’est que leur interprétation personnelle dudit canon. En pratique, les francs-maçons professent le plus souvent la religion de leur pays ; en Pologne, ils sont majoritairement catholiques.